LES VEAUX

Les veaux de race laitière

▲ Génisse Prim'holstein (Comtesse)

Après la naissance, on le laisse seulement un ou deux jours avec sa mère. Il a donc le temps de téter le colostrum afin de construire son système immunitaire. Mais au bout de ces deux jours, on doit le séparer de sa mère pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, plus la séparation est faîte tôt, moins elle est dure. De plus, lorsque le veau tète, les trayons s’ouvrent pour laisser le lait sortir. Mais ils ne se referment pas tout de suite après. La porte est donc grande ouverte aux germes, ce qui peut entraîner des mammites, par exemple. Enfin, si on laissait tous les veaux avec leur mère, cela ne serait pas pratique pour rentrer les vaches en salle de traite, il y aurait aussi un problème d’hébergement. On sépare donc le veau de sa mère.

Cependant, après chaque traite, on récupère tout de même du lait afin de le donner aux veaux. Quelques jours après la naissance, le veau est bouclé. Cela veut dire qu’on lui met ses boucles d’oreilles. Sur celles-ci figure son numéro d’identification. Enfin, si le veau est une femelle, beaucoup d’éleveurs la feront écorner.

▲ Veau Jersiais

Dans un élevage laitier, les veaux mâles sont vendus à des marchands qui vont les revendre soit à d'autres éleveurs, soit à des élevages spécialisés dans l'élevage des taurillons, ou même à des centres d'insémination.

En revanche, les femelles sont gardées. Elles sont sorties au pré en été et lorsqu'elles ont leurs premières chaleurs (vers environ deux ans), elles sont inséminées. Neufs mois plus tard, elles auront leur premier veau et entreront dans le troupeau des vaches.

Les veaux de race bouchère

▲ Taurillons Limousins

Après la naissance, le veau reste avec sa mère jusqu'à son sevrage. C'est pour ça qu'on appelle aussi les races bouchères : races allaitantes. Le veau peut donc téter le colostrum afin d'être protégé pendant la mise-en-place de son système immunitaire puis boire à volonté le lait de sa mère. Quelques jours après la naissance, le veau est bouclé. Cela veut dire qu’on lui met ses boucles d’oreilles. Sur celles-ci figure son numéro d’identification. Lorsqu'ils sont sevrés, certains éleveurs séparent les jeunes de leur mère. D'autres laissent tout le troupeau ensemble. Si le veau est un mâle, il sera vendu au boucher, lorsqu'il en aura l'âge. Si c'est une femelle, elle sera soit vendue aussi, ou bien gardée pour le renouvellement des vaches mères du troupeau.

Les veaux croisés race laitière x race bouchère

Certains éleveurs de vaches laitière effectuent parfois des croisements entre une de leurs vaches laitières et un taureau de race bouchère. C'est le cas par exemple lorsque la mère n'est pas une très bonne laitière et que l'éleveur ne souhaite pas garder une éventuelle fille pour la relève. Il réalise alors le croisement laitier x boucher pour que le produit puisse être mieux valorisé dans la filière viande qu'un veau laitier "normal".

▲ Ici, un veau croisé Prim'holstein x Charolais