LE CONTRÔLE LAITIER

Un contrôle régulier

Pour les élevages qui y sont inscrits, un contrôleur laitier vient (environ tous les mois) effectuer un contrôle du lait. Cela se déroule sur deux traites : une du soir, et celle du matin suivant. Pour chaque vache, le contrôleur va prendre un échantillon du lait (un par traite) et noter précisément la quantité de lait produite par la vache et par traite. Sur la fiche où il note cette information, il y a aussi le numéro de lactation de la vache et le numéro du contrôle laitier pendant cette lactation.

L'analyse des échantillons

Les échantillons de lait sont numérotés et envoyés avec la fiche à un laboratoire spécialisé. Celui ci va alors effectuer une analyse microscopique du lait. Avant, elle était faite manuellement, mais maintenant, il existe des analyseurs qui sont programmés pour faire cela. Le comptage cellulaire se faire par la technique de cytométrie de flux, tandis que les taux protéique et butyreux sont évalués par infra-rouge.

L'éleveur va ensuite recevoir un rapport d'analyse et pourra ainsi connaître le taux butyreux (taux de matière grasse), le taux protéique et le nombre de cellules contenues dans le lait pour chacune de ses vaches. Il peut ainsi connaître précisément la qualité du lait produit par ses vaches, et gérer son troupeau en se séparant des vaches qui ont trop de cellules, par exemple. De cette façon, il peut s'adapter à la qualité du lait demandée par la laiterie.

Un exemple de résultat d'analyse

Cellules
milliers
Resp.
cellules
SDI
Prec
Lait
kg
%
var
TB
g/kg
TP
g/kg

ctrl

travail
NOM
Race

lact
Date
vêlage
Durée
jours
Lait
brut kg
75
1,1
S
15,2

37,1
33,1
10
3607
AROME
CR
3
18/08/10
290
4695
282
6,1
D
21,5
-15
35,0
31,6
4
3655
CAMELIA
NO
1
07/02/11
100
2363
517
6,6
I
12,7

37,7
33,9
12
3659
CARAMELLE
PH
1
18/05/10
382
6063

Abréviations utilisées :
  • SDI Prec = Statut SDI précédent
  • S = Saine
  • D = Douteuse
  • I = Infectée
  • TB = Taux Butyreux
  • TP = Taux Protéique
  • CR = Croisée
  • NO = Normande
  • PH = Prim'holstein