LE LOGEMENT DES VACHES

L'été

À la belle saison, d'avril à septembre, les vaches vivent généralement au pré. La nourriture de la vache est alors constituée essentiellement d'herbe et de trèfle, etc...

▲ Vaches Jersiaises au pré

L'hiver

Ensuite, d'octobre à mars, les vaches sont généralement parquées dans un espace plus restreint, où elles pourront passer l'hiver à l'abri des intempéries et du froid. Il existe alors plusieurs types d'hébergement dont trois sont très courants.

La stabulation libre

Tout d'abord, la stabulation libre qui est en fait un bâtiment plus ou moins ouvert (généralement fermé sur trois côtés), dont le sol est entièrement recouvert de paille, et où les vaches peuvent se déplacer librement pour aller boire, manger, se coucher etc...

▲ Vaches Prim'holsteins en stabulation libre

La stabulation en couchettes

Le deuxième type d'hébergement est plus artificiel. On l'appelle stabulation en couchettes individuelles. Elle est constituée de deux parties. Une partie où sont aménagées des couchettes délimitées par des barrières. La litière des couchettes est souvent constituée de paille ou de sciure de bois. Et l'autre partie est un chemin en béton nu qui permet aux vaches de se rendre aux points stratégiques tels que l'abreuvoir, le Distributeur Automatique de Concentrés (DAC) ou encore la salle de traite ou le robot de traite.

▲ Couloir de logettes

Les parcs

Enfin, le type d'hébergement fréquent dans les élevages de races allaitantes, est la division du troupeau en parcs paillés de quatre ou cinq à dix animaux sous hangar.

▲ Taureaux Blonds d'Aquitaine en parc

Le logement des veaux

Les veaux, qui sont séparés de leurs mères, sont logés dans un hangar à part, où ils sont triés en fonction de leur âge.

▲ Génisses Prim'holsteins en parcs communs

Parfois ils sont également parqués individuellement dans des cases, pour les premiers jours.

▲ Veau Prim'holstein en niche individuelle