LA REFORME DES VACHES

La réforme concerne les vaches laitières. Cela signifie qu'elles ont terminé leur vie de productrice laitière et qu'elles sont envoyées à l'abattoir. Il existe plusieurs raisons de réformer une vache.

Les causes de la réforme

La première cause de réforme est lorsque la vache a régulièrement un taux de cellules supérieur à 300 000 cellules/mL dans le lait.

La deuxième cause est la difficulté d'une vache à se "remplir", soit parce qu'elle ne revient pas en chaleur, soit parce que la fécondation ne prend pas. En effet, si le problème est récurrent, cela a un coût pour l'éleveur, car il faut soit racheter de la semence si on travaille en insémination artificielle animale (IAA), soit il faut traiter la vache par hormones si la vache ne revient pas en chaleur.

Les mammites à répétition sont la troisième cause de départ en réforme. En effet, certaines vaches ont régulièrement des mammites, ce qui impose à l'éleveur de devoir la traire sans pouvoir envoyer le lait dans le tank pendant plusieurs jours, car il faut administrer un médicament dans la mamelle. Si ces mammites se répètent, c'est donc une contrainte pour l'éleveur. D'autant qu'une mammite coûte cher : si on cumule tout (frais liés aux soins, pertes liées à la non vente du lait de cette vache...), on arrive à 150€ environ.

D'autres causes sont une blessure à la langue, à la mamelle, une maladie qu'on n'arrive pas à guérir, l'âge, une vache qui tète les autres, etc...

▲ Prim'holstein