LES SALLES DE TRAITE

▲ Vaches Jersiaises en salle de traite

Avec la motorisation et la mécanisation, la traite mécanique a remplacé la traite manuelle effectuée pourtant depuis de nombreux siècles. Bien que la traite mécanisée économise les mains des vachers, il ne faut pas penser que la traite soit de tout repos !

Les différents types de salles de traite

Les salles de traite sont conçues dans un souci de confort aussi bien du vacher que de ses vaches. Ainsi, de nombreux modèles différents de salles de traite existent. Il y a les salles de traite en épi, les salles de type TPA (traite par l'arrière) et les roto-tamdems (salles de traite circulaires et tournantes). Pour les placements en TPA et en épi, le nombre de vaches par côté varie entre 3 à parfois 12, et dans les roto-tandems on peut traire 24 vaches à la fois !

Pour la traite en épi, le vacher branche les griffes de la trayeuse par le côté de la vache. Chez les salles type TPA, les vaches sont placées dos au vacher et celui-ci les branche donc par l'arrière entre leurs pattes postérieures.

Dans ses débuts, la traite mécanique ne comptait qu'une trayeuse pour deux postes de traite. Mais, la plupart des salles de traite sont aujourd'hui équipées d'une trayeuse par poste. Cependant, certains éleveurs préfèrent les lignes hautes (une trayeuse pour deux postes), et certaines salles neuves en sont encore équipées. Dans tous les cas, le vacher se trouve toujours en contrebas des vaches pour avoir les mains à hauteur de la mamelle.

◄ Salle de traite en épi, à commande mécanique, 2 fois 3 postes.

◄ Salle de traite en épi, à commande électronique, 2 fois 7 postes.

◄ Salle de traite par l'arrière (TPA)

◄ Roto-tandem

Le décrochage automatique, souvent présent, permet aux griffes de se décrocher seules lorsque la vache est traite. Son avantage est d'éviter une surtraite qui peut entraîner une mammite. Parfois, les vaches disposent d'une mangeoire où on leur donne des granulés permettant de les occuper.

A côté de la salle de traite

Dans une pièce séparée mais attenante à la salle de traite, il y a la laiterie, où se trouve le tank. Dans celui-ci, le lait est stocké au frais en attendant d’être collecté. Dans la laiterie, on trouve également le tableau de bord qui contrôle le fonctionnement de toute la machine à traire.

▲ Tank à lait

Le robot de traite

Il existe maintenant aussi des robots de traite. Ce robot fait toute la traite seul. Une seule vache à la fois peut y entrer. Il nettoie d'abord la mamelle et les trayons. Ensuite, les griffes se mettent en place guidées par un faisceau laser. Les quatre griffes sont indépendantes les unes des autres. Ainsi, si un quartier est fini avant les autres, la griffe se décrochera et il n'y aura pas de surtaite sur ce quartier. Enfin, cette machine analyse aussi la qualité du lait afin de l'envoyer ou non vers le tank à lait.


▲ Robot de traite

Les différentes parties d'un poste de traite

  1. Manette de décrochages automatique
  2. Griffes de lavage
  3. Bocal à lait
  4. Manette d'envoi ou de blocage du lait
  5. Trayeuse
  6. Tirette de distribution des granulés
  7. Tuyau d'air, pour le système d'aspiration du lait
  8. Tuyau d'arrivée du lait
  9. Griffe de traite
  10. Cordelette du décrochage automatique
  11. Quai
  12. Barre de positionnement des vaches
  13. Tuyau d'eau pour le nettoyage