LA LIMOUSINE

RobeFauve rouge
VocationAllaitante spécialisée
Poids vache650 à 850 kg
 Taille vache1,35 à 1,45 m
Poids taureau1000 à 1300 kg
Taille taureau1,40 à 1,55 m
BerceauLimousin

Nom international

A l'international, la Limousine est appelée Limousin.

Origine

On dit en général que les origines de la Limousine remonte jusqu'à il y a 7000 ans. La race en elle même a commencé à être remarquée au XVIIème siècle. Ses animaux étaient dôtés d'une puissance musculaire remarquable. Jusque vers 1930, elle connait une gloire bouchère. Mais après, elle passe de 804000 têtes en 1932 à 500000 en 1963. Après la guerre, le développement de l'élevage laitier ainsi que l'abandon de la traction animale lui sont défavorables. Par la suite, un travail de sélection et les nouvelles techniques comme l'insémination artificielle amorceront une véritable renaissance. Cette vache présente le profil idéal de la vache allaitante, car elle offre un minimum de risques pour l'éleveur et une rentabilité économique hors normes.

Herd-book

Le herd-book (livre généalogique) de la Limousine a été créé le 18 Novembre 1886. Il est fermé le 31 Décembre 1924. (Quand un herd-book est fermé cela signifie que seuls les descendants d'animaux qui y sont déjà inscrits peuvent être à leur tour inscrits au herd-book.)

La robe

La Limousine présente une robe unicolore de couleur froment. Les contours des muqueuses sont plus claires que le reste du poil. De même, le ventre ainsi que l'intérieur des cuisses sont plus pâles que le reste du corps.

Conformation

La limousine est grande et lourde mais présente cependant un squelette léger. Harmonie appréciée. Sa culotte épaisse et bien arrondie complète sa silhouette. La tête est courte et large.

Les cornes

Les cornes de la Limousine sont arquées vers l'avant et sont de taille moyenne. Elles sont de couleur claire.

INTERVIEW DE L'ELEVEUR

► Jocelyn, éleveur de Limousines en Charente-Maritime.

Princesse-lavache.com : Comment pourriez-vous présenter cette race de vache ?

Jocelyn : C’est une vache assez répandue puisqu’elle est la deuxième race bouchère après la Charolaise.

 

Princesse : Quel sont les atouts et les avantages de la Limousine ?

Jocelyn : C’est une race rustique, dont le poids des os est peu important, ce qui fait que le rendement de la viande est élevé. De plus, sa viande est de bonne qualité. Elle présente également une bonne fécondité et un vêlage facile.

 

Princesse : Quels sont ses inconvénients ou ses défauts ?

Jocelyn : C’est une race assez sauvage et le troupeau ne doit surtout pas être brusqué quand on rentre dans le pré. On peut avoir des difficultés à attraper une Limousine. Si elle a un tempérament vraiment sauvage, elle ne pourra jamais être apprivoisée. Elle peut même être un peu « folle ». Elle n’est pas dangereuse, mais elle a l’instinct sauvage. D’un point de vue du caractère, le taureau a plus d’influence que la vache sur la descendance.

 

Princesse : Quel est son caractère ?

Jocelyn : Le caractère des Limousines est vif. Pour les chercher au pré, il ne faut pas s’entêter. Si on voit que ça ne va pas, il ne faut pas forcer. Soit elles se laissent faire docilement, sinon il vaut mieux ne pas insister ! Les veaux ont tendance à se cacher en passant sous la clôture après la mise bas. La mère se trouvera alors souvent à l’opposé du pré. En fait, le veau se cache d’instinct sans y être incité par sa mère, et celle-ci ne l’approche pas. Elle attend qu’il la réclame. Enfin, au moment même du vêlage, la vache ne se laissera pas approcher, sauf si elle a besoin d’aide. Mais dans ce cas, sitôt le veau né, il faut immédiatement s’en aller, car sinon la vache risque de nous courser. Puis, on ne peut plus s’en approcher pendant deux jours, et au bout d’une semaine, ça va mieux.

 

Princesse : Pourquoi avez-vous choisi cette race ?

Jocelyn : J’ai d’abord élevé des vaches laitières (des Prim'holsteins). Lorsque j’ai décidé de me mettre aux vaches bouchères, c’était un choix comme un autre. Je l’ai essentiellement choisie pour sa rusticité et pour sa facilité de vêlage, même si elle ne s’adapte que moyennement au climat sec de la Charente-Maritime.

 

Princesse : Y a-t’il une anecdote d’une Limousine qui vous a particulièrement marqué ?

Jocelyn : Cela arrive plus souvent chez les vaches laitières que chez les Limousines ! Mais je me souviens d’une vache qui avait eu des jumeaux, ce qui est extrêmement rare chez les Limousines. Je me souviens aussi d’une Prim’holstein que j’avais, et qui a eu un veau malformé. Il avait deux têtes, quatre pattes avant et deux pattes arrière. Mais il n’a pas survécu.

 

 

Où voir des Limousines ?

Pour voir des Limousines, il ne faut en général pas chercher bien loin. En effet, il y a actuellement quasiment un million de Limousines en France. Bien sûr, on la trouve dans le Limousin, mais aussi dans d'autres régions.