LA CESARIENNE

Attention, certaines photos peuvent choquer les plus sensibles.

Parfois, le veau ne peut pas naître par les voies naturelles, pour différentes raisons (veau trop gros, mal placé…). Le vétérinaire doit alors pratiquer une césarienne. Celle-ci peut s’effectuer sur une vache couchée ou debout. Dans le premier cas, la césarienne sera faite au dessus de la mamelle, dans le second cas, elle sera réalisée au niveau du flanc.

Le déroulement d’une césarienne va être illustré ici par une suite de photos. Dans le cas présent, elle a été pratiquée sur une vache couchée. La mise en œuvre d’une bonne contention de la vache est essentielle pour réaliser la césarienne dans de bonnes conditions, et surtout en toute sécurité, d’autant plus qu’elle ne se fait pas sous anesthésie générale, mais locale. La zone d’ouverture (au dessus de la mamelle) est nettoyée, rasée et désinfectée. On dispose également un linge propre sur la vache pour pouvoir poser les instruments sans les salir. On peut alors commencer à ouvrir les différents plans, jusqu’à atteindre la cavité abdominale.

◄ Préparation avant l'opération

◄ Incision des plans

On cherche alors l’utérus, on l’incise et on sort le veau. Ce sont, dans la position normale, les membres postérieurs du veau qui sortent les premiers.

◄ Sortie du veau

Il faut alors pendre le veau la tête vers le bas. En effet, au cours de la césarienne, du liquide amniotique peut pénétrer ses voies respiratoires, et il faut donc l’éliminer, puis stimuler l’initiation des mouvements respiratoires. Lorsque le veau peut respirer seul, et qu’il ne présente pas de problème, on peut alors s’occuper des sutures de la mère.

Pour l’utérus, il faut réaliser deux sutures. Une première pour rapprocher les bords de l’ouverture et fermer l’utérus, une deuxième pour enfouir la première suture. Il y a ensuite deux plans musculaires à suturer, le plan sous-cutané et le plan cutané. Certains vétérinaires ont l’habitude de mettre un drain entre les plans sous-cutané et cutané. On nettoie le sang et, pour finir, on peut appliquer du spray-pansement.

◄ La plaie après suture et spray-pansement

Enfin, la vache est détachée et relevée, et le veau lui est donné. Le lendemain, une visite de contrôle est effectuée, notamment pour vérifier que tout est en ordre au niveau de la plaie et que la vache a bien délivré.

▲ La vache Saosnoise et son veau après la césarienne

Ici la césarienne a été réalisée couchée, avec une incision au dessus de la mamelle. Mais cette opération peut également être pratiquée sur une vache debout, donc en passant par le flanc.