FOIRE AUX QUESTIONS

Alimentation

► Quels sont les meilleurs régime alimentaire et ration de la vache laitière Holstein ? (Kamel) Réponse : Il n'y a pas un régime alimentaire ni de ration "idéaux" pour une vache, quelle que soit sa race ! Le régime alimentaire est souvent choisi par l'éleveur en fonction de sa façon de travailler. Classiquement, les vaches laitières reçoivent de l'ensilage de maïs et des concentrés en hiver, lorsqu'elles sont rentrées sous le bâtiment. En été, elles vont au pré, et mangent essentiellement de l'herbe, éventuellement complémentée. Mais ce n'est qu'un cas général, qui est très variable. On peut dire qu'il y a autant de régimes alimentaires que d'élevages ! De même, il y a autant de rations que de vaches ! Chaque vache doit avoir sa propre ration, qui va dépendre de nombreux facteurs aussi variés que : race, âge, quantité de lait produite, avancement dans la lactation, numéro de lactation, gestation, tarissement... En fonction de la qualité et des teneurs en nutriments de chaque aliment du régime alimentaire, la ration doit être soigneusement calculée pour savoir quelle quantité de chaque aliment la vache doit manger.

► Pourquoi les vaches ne peuvent-elles pas manger de luzerne fraîche? (Chloé) Réponse : Les vaches ne peuvent manger de luzerne fraîche, car sa digestion entraîne une production importante de gaz. Ce gaz ne s'échappe pas et entraîne le gonflement (au sens littéral) de la vache, et qui aboutit à sa mort. Ainsi, dans le cas d'une consommation accidentelle de luzerne fraîche, on pratique un trocard sur la vache, ce qui permet de faire échapper le gaz.

► Pourquoi les vaches ont-elles besoin d'une pierre à sel ? (Eric) Réponse : Les vaches n'ont pas absolument besoin d'une pierre à sel. Mais elle peut être bénéfique pour compléter la ration alimentaire, notamment en sels minéraux. De même, elle peut éventuellement contribuer au bien être moral de la vache dans le sens où elle constitue une gourmandise, les vaches adorant les saveurs salées.

▲ Vache Normande léchant un pierre à sel

► J'ai lu dans un livre d'histoire de G. Audisio qu'une vache broutait 75 kilos d'herbe par jour ? Ce chiffre me parait étonnant. Pouvez vous m'en dire plus ? (Jean-Pierre) Réponse : Le chiffre de 75kg est tout à fait normal, mais ce que l'auteur du livre aurait dû préciser c'est que ce chiffre est très variable. En fait, à la base, la vache a besoin de 40kg de matière sèche. Après, c'est selon la teneur en eau de l'herbe que la vache va plus ou moins brouter d'herbe. Plus l'herbe sera "sèche", c'est à dire qu'elle sera pauvre en eau, moins la vache en mangera, car elle aura répondu à ses besoins nutritifs avec moins d'herbe (une quantité proche de 40kg). En revanche, plus l'herbe sera riche en eau, et plus la vache aura besoin d'en manger pour apporter les nutriments nécessaires à son organisme, et elle pourra alors tout à fait manger jusqu'à 75kg. De plus selon la nourriture dont dispose la vache, elle ne va pas manger les mêmes quantités. Par exemple, si elle est nourrie à l'ensilage de maïs l'hiver, elle en mangera en moyenne 60kg par jour. Pour rajouter quelques précisions à ce sujet, quand on dit que la vache a besoin de 40kg de matière sèche, en fait cela représente une certaine quantité de protéines, de matière azotée, etc... C'est en fonction de ces quantités que l'éleveur va calculer la ration de ses vaches, c'est à dire les quantités d'aliments concentrés qu'il doit leur donner, en plus de l'herbe ou de l'ensilage, afin d'une part de compléter leur alimentation en établissant un équilibre entre les différents nutriments apportés, et d'autre part en en donnant assez pour que son troupeau puisse produire du lait en quantité et qualité suffisantes. Enfin, en plus de manger, il faut aussi que la vache boive ! Pour cela, il lui faut entre 60 et 120 litres d'eau par jour. Là, le volume d'eau qui lui faudra dépend également de la teneur en eau de ses aliments. Par exemple, plus l'herbe sera riche en eau, moins elle aura besoin de boire d'eau, et vice versa. Ce volume dépend aussi de la météo. Il est bien évident qu'en pleine chaleur d'été, il lui faudra plus d'eau qu'en hiver !

▲ Vache Normande en train de brouter