FOIRE AUX QUESTIONS

Lait

Qu’entend-on par « cellule » (par ex. dans le cadre du contrôle cellulaire…) lors de l’analyse du lait ou dans les données sur la génétique bovine ? (Catherine) Réponse : Ce que l'on appelle "cellule" correspond à la quantité de cellules présentes dans le lait. On distingue deux types de cellules dans le lait : les cellules épithéliales (qui proviennent de la glande mammaire) et les leucocytes (luttes contre les infections). Dans le cadre du contrôle laitier, le taux cellulaire est exprimé en milliers de cellules par mL. Il est parfois appelé CCS pour Concentration en Cellules Somatiques. Pour une vache saine, ce taux doit être inférieur à 300 000 cellules/mL. Une vache est dite en mammite clinique au-delà de 800 000 et en mammite subclinique entre 300 000 et 800 000. Un lait de tank doit quant à lui avoir une CCS inférieure à 250 000 cellules/mL pour correspondre au lait de référence. Dans le cadre de la génétique bovine, le terme "cellule" correspond à l'indice génétique d'un taureau ou d'une vache, décrivant si il/elle améliore ou détériore le taux cellulaire de la descendance femelle. Si l'indice génétique est positif, cela veut dire que l'animal reproducteur est améliorateur sur le taux cellulaire, et donc que ses filles auront des CCS plus basses.

► Pourquoi estime-t-on la quantité du lait produite en kilogrammes ? A combien de litre(s) équivaut 1kg de lait ? (M.) Réponse : On estime souvent la quantité de lait produite en kilogrammes (kg) et non en litres (L) par habitude. En effet, autrefois, il était plus facile et surtout plus précis de réaliser une pesée qu'un litrage. Lors du litrage, en regardant les graduations, il fallait être très précis, et il suffisait que le récipient de mesure penche un peu ou que l'on ne regarde pas bien droit pour que la mesure soit erronée. Ainsi, on a préféré la pesée. Pour la conversion, il faut savoir que 1L de lait pèse 1,032kg, c'est-à-dire que 1kg de lait équivaut à un volume de 0,969L de lait.

► Pourquoi le lait n'est-il pas vendable pendant 5 jours après la mise bas ? (Mélanie) Réponse : Comme tout mammifère, la vache produit, après la mise bas, du colostrum pour son veau afin de lui fournir des anticorps, pour l'aider à constituer son système immunitaire. Il faut donc attendre quelques jours avant que la vache produise du lait. Sa production ne sera donc commercialisable qu'à partir de ce moment.

► Je prospecte sur le marché du lait en France. Je m'intéresse à la production de lait de vache et plus particulièrement à la saisonnalité. Avez-vous de l'info sur le sujet (graphe de production annuelle). Quelle incidence sur le prix du lait collecteur? Quand est-il plus/moins rémunéré? (Lucile) Réponse : Cette question très technique mériterait de constituer tout un dossier, mais voici quelques élément de réponse. La saisonnalité du prix du lait dépend tout d'abord de chaque région et de chaque laiterie. Le lait est mieux payé lorsqu'il y en a moins, c'est à dire quand les besoins sont plus grands. Inversement, lorsqu'il y a un excès de lait, il est moins rémunéré. Pour donner quelques tendances, le prix du lait augmente à partir de juillet-août, pour être à son maximum vers septembre-octobre, il rediminue ensuite à partir de décembre et atteint le minimum vers avril. En effet, en avril, les vaches retournent à l'herbe et produisent donc plus de lait, d'où un excédent de lait et donc un moindre besoin, ce qui explique un prix plus faible. Ce système permet d'inciter les éleveurs à régulariser la production tout au long de l'année. Et non pas, par exemple, à chercher à produire moins en hiver à cause d'un coût de production plus élevé à cette saison. Nous pouvons d'ailleurs ajouter à cela, la contractualisation de la production par l'intermédiaire des quotas qui donne une fourchette de production par mois, ce qui permet d'entretenir une production régulière tout au long de l'année.

▲ Lait

► Tu dis que les vaches arrêtent de produire le meilleur lait à 6 ans... Mais alors, que deviennent-elles ? Et puis le lait qu'elles produisent n'est-il pas consommable pour l'Homme ? (Paul) Réponse : Six ans, c'est une moyenne. Certaines vaches commencent leur carrière de laitière en enchaînant mammite sur mammite. Pour d'autres, ce ne sera pas le cas. Elles vont avoir plusieurs lactations, sans mammite. Cela varie vraiment d'une vache à l'autre. Cependant pour toutes les vaches, passé un certain âge, ou un certain nombre de lactation, le lait n'aura plus la même qualité que quand la vache était plus jeune. Mais là aussi cela dépend de la vache. Certaines vont produire un lait moyen au bout de trois-quatre lactations, tandis que d'autres vont pouvoir produire un très bon lait jusqu'à dix ans passés. Dans tous les cas, le lait reste parfaitement consommable pour l'Homme (sauf si la vache a vraiment un problème de production, mais c'est rare). Pour ce qui est du devenir des vaches, lorsque le lait qu'elles produisent ne convient plus, c'est malheureusement la réforme (en d'autres termes, l'abbatoir).

► Je me suis toujours demandé ce que voulait dire tarir une vache... Pourriez vous répondre à ma question svp? (Valentin) Réponse : A partir du vêlage, la vache commence à produire du lait, ce qu'elle va faire pendant environ 10 mois. A ce terme, elle ne produit plus qu'environ 4-5 litres de lait par traite. L'éleveur va donc la tarir : c'est à dire lui injecter une pommade dans les quatre trayons afin de stopper la production de lait. La vache est alors dite tarie. Elle est donc au repos pour deux mois, jusqu'à son prochain vêlage. Parfois, il arrive que la vache se tarisse d'elle-même, naturellement.

► L'autre jour, je feuilletais un magazine suisse sur les vaches et il y avait des images de vaches présentées à la Swiss'expo de Lausanne. Et sous chaque image, il parle de vache à, par exemple, 10 000 kg de lait en 3 lactations. Mais qu'est-ce qu'une lactation exactement ? (Valentin) Réponse : Une lactation est la période durant laquelle la vache produit du lait après avoir eu un veau. Après le vêlage, la vache produit du colostrum pendant quelques jours, puis produit du lait pendant environ 10 mois : c'est la lactation. Une fois qu'elle est tarie, elle ne produit plus de lait jusqu'au prochain vêlage, à partir duquel elle commencera une nouvelle lactation, etc...